Chapitre 1 : La guerre d'Ogrendim

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

Chapitre 1 : La guerre d'Ogrendim

Message  Lyconide le Jeu 24 Fév - 14:39

Je tiens à signaler que mes chapitres n'ont pas véritablement de titre. J'en met ici uniquement pour pouvoir retrouver facilement les chapitres que je souhaite retravailler.


Chapitre 1


Zan'agan regardait la scène qui se déroulait sous ses yeux. Près de cent mille hommes étaient concentrés sur cette petite plaine entourée de montagnes. Au nord, il distinguait l'énorme masse blanche de fantassins de Fad-Rath, consciencieusement répartie : deux lignes d'archers devant une ligne compactes de chevaliers à pied, portants de lourde armure, suivit de près par quarante mille wanderers. Ces fantassins, vêtues d'une côte de maille et d'une tunique blanche arborant fièrement la croix de l'empire, étaient armés d'une hache et d'un écu en fer. Disciplinée à l'extrême, l'immense armée était un plaisir pour les yeux - le dernier que les Ogrendims pourront connaître, pensa Zan'agan.
De deux fois inférieure en nombre, l'armée Ogrendim n'en avait pas moins fière allure. Sa cavalerie était la plus puissante du continent. Leur cavaliers portaient une lourde cotte de mailles qui descendait jusqu'à leur pieds, eux-mêmes protégés par deux plaques de métal qu'ils pouvaient décrocher, afin de s'en servir comme bouclier. La lourde lance qu'ils maniaient feraient des ravages dans les rangs de l'empire et leurs longs sabres ne manqueraient pas de couper quelques têtes. Derrière eux, s'étendaient les redoutables janissaires, armés de canon à main, pouvant tirer à une distance deux fois supérieure aux arcs longs impériaux. Des machines de sièges mobiles les suivaient afin de tenter de disperser la formation des wanderers.
- Voilà notre objectif ! Annonça Zan'agan à ses cavaliers. Il faut détruire les machines et les janissaires avant qu'ils ne puissent entrer en action.
- Les janissaires sont protégés par une rangée de lancier, observa Hikan, son second. Ils risquent de briser notre charge.
- Aucun risque, répliqua Zan'agan, ces imbéciles se sont postés face aux fantassins, ils n'auront pas le temps de se remettre en formation quand nous surgiront derrière eux.
Le jeune prince, repoussa une mèche de cheveux noir que le vent porta devant ses yeux et observa fièrement le déroulement de la bataille. Après des siècles de lutte contre les peuplades Ogrendims, la victoire était enfin à portée de main. Bientôt, l'empire dominerait tout Fad-Rath. Nul doute qu'après cela, son père reconnaitrait enfin sa valeur. Il se souvenait du jour où Keilte était venu lui demander de commander la cavalerie.

- L'heure de la dernière bataille contre Ogrendim a enfin sonné, avait-il annoncé durant le repas du soir. La victoire est proche. Mais pour cela, j'ai besoin d'officiers sans faille, capables de m'obéir fidèlement. En es tu capable ?
- Père, je ne vous ai jamais déçu, avait-il répondu. Ma place a toujours été sur un champs de bataille.
- Il est vrai que tu n'a pas commis de faute, concéda t-il. Mais tu n'a jamais accomplit d'exploit. Tu es trop prudent. Seule l'audace permet de remporter des victoires.
Zan'agan n'avait pas osé répondre. À quoi bon risquer la vie des ses hommes alors que ses tactiques réfléchies lui avaient toujours assuré la victoire ?
- La tâche que je vais te confier est primordiale pour la victoire de l'empire. Je veux que tu prennes le commandement de la cavalerie. Tu devras contourner l'ennemi et détruire ses troupes d'appui. Privés de leurs maudits janissaires, nous n'en ferons qu'une bouchée.
- Mais Père, avait-il protesté. La plaine de Berg est entourée de montagnes, comment pourrais-je contourner l'ennemi avec trois milles cavaliers sans me faire remarquer ?
- Il y a un tunnel, avait-il répondu. Il débouche au dessus du champs de bataille. Tu devras descendre le flanc de la montagne sur un quart de lieue sans te faire remarquer. De ton succès dépendra la victoire de l'empire. Ne me déçois pas.


Le son de centaines de cors s'éleva dans la plaine. Les catapultes balancèrent leurs lourdes pierres sur l'armée impériale, écrasant des centaines de wanderers. La cavalerie Ogrendim se mit en marche lentement, puis accéléra de plus en plus. Le bruit de la charge était assourdissant. Chacun des chevaux Ogrendim était décoré de riches parures en métal qui, en s'entrechoquant provoquait ce vacarme. Mais l'armée de l'empereur ne broncha pas. De ses hauteurs, Zan'agan pouvait voir Arcon, le prince aîné baisser le bras. Aussitôt, une nuée de flèches s'éleva dans les airs, puis s'abattit sur les cavaliers Ogrendim. Un grand nombre s'écroulèrent, faisant trébucher les chevaux derrière eux. Mais la formation en triangle ne se rompit pas. Les archers eurent tout juste le temps de se replier. La cavalerie Ogrendim s'écrasa tout d'abord sur les lourdes armures des chevaliers mais finit par s'enfoncer dans les rangs des wanderers.
Zan'agan vit les Janissaires se mettre en marche. C'était le moment qu'il attendait. Il fit un signe à un archer qui envoya une flèche enflammée sur le flanc opposé de la montagne. Quelques instants plus tard, d'immenses pierres enflammées s'abattirent sur les janissaires, les obligeant à rompre leur rang et détruisant quelques catapultes. Zan'agan ordonna aussitôt la charge. Les trois mille cavaliers de l'empire dévalèrent la montagne et s'abattirent sur les janissaires abasourdit.
Quelques coups de feu furent tirés mais les janissaires durent bien vite abandonner leur lourd canon, pour dégainer leur long sabre. Zan'agan avait réussit à désorganiser les rangs Ogrendim mais ils étaient trois fois supérieurs en nombre. Il jeta un rapide coup d'œil à la bataille qui se déroulait plus loin. Il n'y avait plus rien des belles formations serrées. Seul s'agitait une masse confuse et sanglante. Les archers, devenus inutiles s'étaient repliés dans un petit bois au pied de la montagne. Se débarrassant rapidement d'un lancier Ogrendim, Zan'agan rejoignit Hikan.
- Nous sommes trop peu nombreux, annonça t-il en enfonçant la lame de sa vouge dans le coup d'un janissaire. Amène moi les archers, quand ils seront suffisamment près, nous battrons en retraite pour organiser une seconde charge !
L'officier acquiesça d'un signe de tête et s'éloigna du champs de bataille au galop. Un janissaire apparu devant le prince et abattit son sabre sur le cou de son cheval qui s'écroula. Zan'agan fut projeté de sa selle et roula sur plusieurs mètres. Légèrement étourdit, il peina à se relever quant il vit un Ogrendim abattre son sabre sur sa tête. Zan'agan aperçu alors la lame d'une vouge dépasser de la poitrine du janissaire qui s'écroula, lâchant son sabre. Zan'agan le ramassa et se jeta de toutes ses forces dans la mêlé. Ses cavaliers se battaient avec bravoure mais les Ogrendim étaient des guerriers formidables. Ils se jetaient sur leur ennemis sans aucune crainte, frappant avec une précision chirurgicale. Zan'agan réussit à monter sur un cheval délesté de son cavalier et sonna la retraite.
Certains cavaliers aidèrent des soldats, dont la monture avait été tuée, à monter sur leur propre chevaux, mais la plupart furent taillés en pièce. Une fois que les cavaliers se furent suffisamment éloignés des Ogrendim, une pluie de flèche s'abattit sur eux. Les janissaires qui avaient gardé leur canon tentèrent de répliquer, mais ils furent transpercé de nombreuses flèches, avant d'avoir le temps de recharger leurs armes.
Alors que Zan'agan allait ordonner une nouvelle charge, il vit les cavaliers Ogrendim rejoindre les janissaires au centre du champs de bataille. Les rangs des fantassins de l'empire se resserrèrent et marchèrent sur les Ogrendim, tel un gigantesque rouleau compresseur. Ces derniers étaient désormais complètements encerclés, au nord par les fantassins, à l'est par les archers, au sud par la cavalerie de Zan'agan et à l'ouest par la montagne.
Le jeune prince de Fad-Rath vit alors les Ogrendims jeter leurs armes à terre. La victoire était acquise! Il ordonna à ses cavaliers de se mettre en demi cercle autour des vaincus, lance en avant. Il vit alors son père et son frère aîné s'approcher de l'armée vaincue. Zan'agan voulut les rejoindre mais son père lui ordonna d'un signe de tenir sa position. Dépité, Zan'agan ne put qu'observer la suite des évènements.
L'empereur Keilte, suivit d'Arcon, s'approcha d'un guerrier Ogrendim. Le guerrier était très grand et avait une carrure imposante. Il arborait une magnifique barbe grise savamment tressée et portait un turban rouge, orné d'un énorme saphir.
- Saymak, roi des Ogrendims, annonça Keilte, je ne m'adresse pas à toi en temps que vainqueur, mais en temps que l'allié de ton peuple. Je regrette les longues guerres que nous nous fîtes durant si longtemps, mais je ne vous en fait pas ombrage. Vous êtes un peuple fier et vaillant et j'admire les prouesses de vos combattants. Rejoignez l'empire et vous combattrez à nos côté, non pas en temps qu'esclave, mais en temps qu'Ogrendims !
Keilte s'adressait d'avantage à ses soldats qu'au roi vaincu. Parmi tous les empereurs de Fad-Rath, il était le plus respecté. Sa carrure imposante, son visage sévère et sa barbe blonde impeccablement taillée, lui donnait une allure redoutable, presque effrayante. Chaque fois que Zan'agan devait s'adresser à l'empereur, la crainte s'emparait de lui. Car Keilte avait toujours été insensible à ses efforts. A à peine quinze ans, il venait de remporter une victoire décisive, et pourtant il ne pouvait pas venir partager la gloire ! Il lança un regard plein de colère à Arcon. Qu'avait-il fait durant la bataille, sinon ordonner aux archers de tirer ? Il avait du se retirer avec l'empereur sitôt la cavalerie ennemis à portée de lance. Zan'agan cracha par terre de dépit.
Même de loin, il pouvait ressentir la colère du roi Saymak. Le discours hypocrite de l'empereur devait être terriblement humiliant pour un homme si fier. Zan'agan ne ressentit aucune compassion envers cet homme. Il avait échoué et son sort était désormais entre les main des vainqueurs.

- Que comptez vous faire des Ogrendims une fois vaincus ? Avait-il un jour demandé à son père.
- Nous ferons d'eux des cerfs de l'empire comme tous les autres ! S'était écrié Arcon plein d'enthousiasme.
- Certes mon fils, avait approuvé Keilte. Mais il nous faudra faire preuve de davantage de finesse. Sais-tu pourquoi ?
- Je l'ignore Père, avait répondu Arcon, écartant définitivement Zan'agan de la conversation.
- Les Ogrendims ne sont pas comme ces paysans burakks, Arcon ! Nous ne les soumettrons pas par la force. Nous devons leur offrir une liberté plus grande. Ainsi, ils n'auront plus envie de se rebeller. Nous intégrerons des troupes auxiliaires Ogrendim au sein de l'armée impériale pour pouvoir les surveiller plus efficacement.
- Et que ferons nous des souverains ?
- Nous les laisseront sur leur trône naturellement !
- Mais Père, insista Arcon, ne risquent-ils pas de retourner leur peuple contre nous ?
L'empereur esquissa un sourire froid.
- Au contraire mon fils, nous offrirons une éducation aux princes Ogrendim. Les souverains ne risqueront pas de se rebeller avec leurs héritiers en otage, et les générations suivantes seront imprégnés de notre culture.


Les wanderers encerclèrent les Ogrendim et les séparèrent en petits groupes. Le roi déchu leva les yeux vers l'empereur et lui lança un regard plein de défis.
- Qu'allez vous faire de mon peuple ? Demanda t-il d'une voix forte. A quelle distraction allons nous vous servir ?
- Nous allons à la grande citée de Mégador, roi des Ogrendims, répondit Keilte sans sourciller. Considérez vous comme nos invités, vous participerez aux festivités, puis vous pourrez rentrer chez vous.
- Qu'est ce que cela signifie ? S'étonna Saymak. L'empire nous a toujours promis les pires châtiments pour notre résistance.
- Les temps on changés mon ami, assura l'empereur. Comme je l'ai dis, nous admirons votre peuple et souhaitons le garder intact. Nous avons beaucoup à apprendre de vous.
A la surprise générale, l'empereur s'inclina majestueusement devant Saymak. Il l'invita ensuite à se relever.
- Laissez nous vous conduire au palais avec vos hommes, invita Keilte. Nous y serons à notre aise pour fêter notre nouvelle alliance. Et emmenez donc votre famille, ainsi que celles de vos seigneurs. Ce jour est historique pour nos deux peuples, nous devons le fêter comme il se doit !
« La machine se met en marche, songea Zan'agan. Saymak n'est pas un idiot, il a du comprendre le jeu de mon père. Mais il n'a pas le choix. »
Le cortège se mis en marche lentement sous la responsabilité de Zan'agan. Keilte et Arcon partirent en avant, accompagné de Saymak, sous bonne garde, afin d'annoncer la victoire de l'empire. Zan'agan envoya une partie de ses hommes, accompagnés de cavaliers Ogrendims, chercher les familles des chefs pour les escorter jusqu'à Mégador.
Voyant des chevaliers en train d'enchaîner les prisonniers, Zan'agan fondit sur eux.
- Détachez les, ordonna t-il, personne ne vous a demandé de faire ça.
- L'empereur nous a ordonné de ramener les prisonniers à Mégador, répliqua l'oberst, l'officier en charge des chevaliers. Nous ne voulons pas prendre le risque qu'ils prennent la fuite.
- C'est à moi que mon père a confié cette charge, soldat, s'emporta Zan'agan. Ils ne tenteront rien temps que leur roi sera entre les mains de l'empereur. Contente toi de les surveiller. Et baisse d'un ton quand tu t'adresse à ton supérieur, me suis-je bien fait comprendre ?
Le chevalier grommela des paroles inaudibles et ordonna à ses hommes de détacher les prisonniers. Ceux-ci leur lancèrent des regards moqueur.
- N'oubliez pas les paroles de l'empereur, clama t-il à l'armée rassemblée devant lui, ces hommes sont nos invités. Le premiers qui lève la main sur eux aura droit au châtiment réservé aux traîtres.
D'un signe de la main, il ordonna à la colonne de se mettre en route. Hikan vint se placer à ses côtés.
- Je suis fier de cette victoire, mais je ne porte pas l'empereur dans mon cœur, avoua t-il à Zan'agan.
- Veux tu bien te taire ? Siffla t-il en réponse. Qu'est-ce qui te prends ? Je ne tiens pas à perdre mon meilleur officier pour une parole en l'air.
- Ce n'est pas une parole en l'air seigneur, répliqua t-il. Nous avons perdu les deux tiers de nos cavaliers aujourd'hui et l'empereur n'a même pas jeté un regard sur nous !
- Oui, cela me chagrine autant que toi Hikan, reconnut-il. Nous n'avions pas assez d'hommes.
- Beaucoup parmi eux étaient mes amis. Les meilleurs hommes de l'empire. Comment à t-il pu les sacrifier de la sorte ? J'aurais aimé que vous soyez le prince aîné, seigneur. J'ai peur pour l'avenir de Fad-Rath.
- Je partage ta peine, Hikan, mais surveille tes paroles. Mon frère fera un bon empereur et je serais toujours là pour vous commander !
Zan'agan lui envoya un clin d'œil et sourit à son officier.
- Y croyez vous vraiment ?
Zan'agan se renfrogna. Il se souvint d'un matin, il y a sept ans de cela, où il était descendu aux cuisines, poussé par la faim.

L'hiver avait été rude cette année là, et les murs du palais avaient grand peine à retenir la chaleur. Il était descendu dans les cuisines espérant pouvoir se réchauffer près des gigantesques cheminées des cuisines et grignoter un morceau de viande. Un délicieux fumé de viande rôti, d'épices et d'herbes aromatiques s'échappait des cuisines. Il avait alors aperçu Arcon, vêtu comme un commis.
- Qu'est ce que tu fais Arcon ? Pourquoi t'es habillé comme ça ? Avait-il demandé.
Arcon avait sursauté. Tentant de cacher son embarras, il l'avait invité à le rejoindre. Zan'agan s'était approché de la table et avait regardé les mets qui y était préparés. Un bonheur pour les yeux et pour les narines : des volailles rôtis enroulés dans des pâtés de sanglier côtoyaient des tartes de poireaux et de choux, des bocaux de fruits confits, des pâtes de fruits et des compotes. Un poulet déplumé était posé au bord de la table.
- C'est... c'est toi qu'a fais tout ça ? Avait-il questionné, étonné par la finesse des plats préparés.
- Oui... je... Voilà... En réalité, j'a... j'adore cuisiner ! Je sais qu'un prince de l'empire ne doit pas se consacrer à des activités inutiles mais... J'ai toujours préféré l'art aux tactiques militaire ou à la politique.
Zan'agan avait été bouche bée. Son père avait toujours été proche d'Arcon, lui confiant les secrets de l'empire, lui enseignant l'art de gouverner. Et voilà qu'il découvrait que son frère, qui allait prendre la place dont Zan'agan rêvait, passait ses journées à préparer des plats en cuisines.
- Te souviens tu du banquet que père a donné pour fêter ta sixième année ? Avait demandé Arcon en souriant. C'est moi qui ai inventé la plupart des plats que l'on a servit ce jour là. Et je ne fais pas que ça ! J'ai également appris à peindre et à composer de la musique ! Mais je ne progresse pas beaucoup... J'ai toujours peur de me faire surprendre. Tu comprends ? Comme aujourd'hui...
L'air inquiet d'Arcon avait bouleversé le jeune prince.
«  C'est pas juste ! Avait-il pensé, aucun de nous n'est à sa place. »
- T'inquiètes pas Arcon, avait assuré Zan'agan, père n'en saura rien. Je serais triste si je ne peux plus manger ta cuisine !.
Arcon lui avait envoyé un regard plein de reconnaissance. Il s'était emparé d'un long couteau de boucher et avait entrepris de découper le poulet posé devant lui.
- Je suis en train de composer une nouvelle recette. Ce sera une tourte. Regarde !
Zan'agan s'était approché en souriant. Arcon avait désossé le poulet dans son intégralité. Il avait jeté les morceaux dans un poêle préalablement enduite d'huile d'olive. Il avait ensuite ajouté des oignons coupés en rondelle, des morceaux de lard et avait laissé mijoté le tout jusqu'à ce que la viande soit bien dorée. Zan'agan se souvint encore de la délicieuse odeur de viande grillée qui avait envahit ses narines, lui mettant l'eau à la bouche. Avec des gestes magistraux, Arcon avait versé un alcool de pomme sur la viande et avait enflammé la poêle avec un briquet en acajou. Zan'agan avait poussé un cri de stupeur. Les flammes, jaunes et bleu, s'élevaient jusqu'à la hotte de la cheminée. Arcon avait ensuite versé la préparation dans un plat en terre. Il y avait ajouté des champignons, des œufs durs et de la crème fraiche.
- La meilleure crème vient de Burakk, avait-il expliqué à son jeune frère. Mais pour l'huile, je préfère celle d'Ogrendim. J'ai hâte que la guerre se termine, que je puisse étudier leur cuisine ! A présent, il faut étaler la pâte que j'ai faite hier soir. Tu me donne un coup de main ?
Zan'agan s'était emparé d'un rouleau en bois et avait entrepris d'étaler la pâte pour former un rond presque parfait.
- Tu te débrouilles bien ! Un don de famille sans doute.
Zan'agan se souvint avoir apprécié ce moment avec son frère. Lui qui n'avait connu que remontrances, malgré les heures passées à étudier ou à s'entraîner dans la cour, voilà que son frère le félicitait pour étaler une pâte !
Après avoir disposé le rond de pâte sur le plat, Arcon l'avait laissé cuir tranquillement dans un four en terre. Puis, quand la tourte fut prête, il en avait servit une part à Zan'agan.
- Dis moi ce que tu en pense, avait-il demandé d'un air anxieux.


C'était excellent, bien entendu. Cette expérience les avaient rapprochés à l'époque, mais la longue campagne qu'ils venait de finir les avait de nouveau éloignés.
Peu avant la tombée de la nuit, ils atteignirent Strabile. La ville avait acquis le surnom de « ville esclave » à cause du commerce qui y fleurissait. Nombre de marchandises importées du Kinistral y transitaient, avant d'être envoyé vers Mégador ou d'autres villes proches de la mer intérieure. On y trouvait de tout : des épices, des animaux et des plantes inconnus, des pierres précieuses, des bijoux, des hommes, des femmes, des enfants... L'armée traversa la ville, accompagnée des Ogrendims. Il y régnait une joyeuse pagaille. Toute la population était au courant de la victoire de l'empire et tous étaient venu acclamer les vainqueurs et huer les vaincus. Un des Ogrendim reçu une motte de terre sur la figure.
- Saisissez vous de lui ! Avait aussitôt ordonné Zan'agan.
Deux wanderers avaient poursuivit le fautif, le ramenant vers le prince après une rapide course-poursuite.
- Ôtez lui sa chemise et faites lui goûter au fouet !
Les soldats s'exécutèrent sans broncher. La foule s'était tue. Seuls les cris du supplicié vinrent troubler le silence.
- Quiconque tâchera l'honneur d'un sujet de l'empereur recevra la même sentence ! Proclama t-il. Et maintenant, dépêchons-nous de traverser cette ville, murmura t-il a Hikan. Nous établirons le camps près de la rivière. Nous embarquerons demain vers la mer intérieure.
Les soldats et les chevaux étaient épuisés par la longue marche et la sanglante bataille. Mais Zan'agan ne pris pas le temps de se reposer. Il rejoignit l'arrière garde où se trouvaient les blessés. Quinze milles fantassins et près de deux milles cavaliers étaient morts durant la bataille, mais autant avait été blessé. Si la plupart des blessures étaient guérissables, beaucoup de soldats ne pourraient plus jamais se battre, ni même marcher. Habituellement, les blessés étaient toujours placés à l'écart du camps, par peur des maladies.
Il y avait un Ogrendim parmi les blessés. Il était vieux et sa maigreur lui donnait une allure fragile. Zan'agan s'approcha de lui.
- Tu n'as pas l'air d'être un guerrier, remarqua t-il. Qui es tu ?
- Je suis médecin, jeune homme, répondit-il, nous amenons toujours des chirurgiens sur le champs de bataille.
- On m'a dit grand bien de la médecine Ogrendim. Chez nous, beaucoup de blessés meurent à cause de blessures légères. Comment arrivez-vous à empêcher cela ?
Le vieil homme avait éclaté de rire. Zan'agan fronça les sourcils.
«  Il se paie ma tête ! Pensa t-il »
- Tu as l'esprit curieux petit, j'apprécie cela. Et bien, si tu m'en laisse le temps, je t'apprendrais à soigner les blessures les plus profonde.
- J'ai bien peur d'avoir beaucoup de temps à perdre dans les jours à venir, se lamenta le jeune prince.
- T'accomplis-tu dans la guerre ? S'étonna le vieux médecin. Tu es si jeune, pourtant les horreurs du champs de bataille, la vue des blessés agonisants, les longues colonnes de réfugiés affamés... Tout cela ne te touche pas ?
- Ne vous méprisez pas, vieil homme, expliqua Zan'agan. J'aime mes hommes et à chaque fois qu'un de mes soldats tombe, mon cœur se déchire. Mais je peux rien espérer de la paix. Si je pouvait succéder à mon père, j'aurais milles choses à accomplir. Mais cette place est destiné à mon frère Arcon.
- Avez-vous un autre frère ? Interrogea le médecin.
Cette question parut surprendre Zan'agan, qui ne voyait pas quelle importance elle pouvait avoir dans la conversation.
- Oui, finit-il par répondre. Mais il n'a que neuf ans. Il n'existe pas aux yeux de mon père parce qu'il le porte responsable de la mort de ma mère. Vous voyez quel genre d'homme est Keilte.
- Je pense que tout a été dit, conclu le vieil Ogrendim.
- Il y a une chose que vous ne m'avez pas encore dit, médecin.
- Quoi donc ?
- Votre nom.
Le vieillard sourit et répondit simplement :
- Mon nom est Cerra. Si tu arrive à le garder en mémoire, alors tu pourras me retrouver, j'espère pouvoir m'installer à Mégador pour y enseigner.
- Je vous souhaite de réussir Cerra, lança Zan'agan en se retirant. Mais n'espérez pas trop, ajouta t-il d'un air faussement moqueur. Que la lumière vous garde.



Dernière édition par Lyconide le Jeu 10 Mar - 20:38, édité 4 fois
avatar
Lyconide
Admin

Messages : 166
Date d'inscription : 24/02/2011
Age : 29
Localisation : ROUEN

Voir le profil de l'utilisateur http://lemondedaios.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Not bad but can be better

Message  Lyconide le Ven 25 Fév - 18:42

De zondo:

le début du premier chapitre gère (belle scene de bataille avec une tension bien perceptible et de bons coups de théatre comme les cailloux biens bourrins et efficaces) mais il aurais été judicieux de dire clairement au départ que le héros est l'empire parce que pour certaines personnes le premier paragraphe peut etre confus pour certains.
avatar
Lyconide
Admin

Messages : 166
Date d'inscription : 24/02/2011
Age : 29
Localisation : ROUEN

Voir le profil de l'utilisateur http://lemondedaios.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chapitre 1 : La guerre d'Ogrendim

Message  Lyconide le Ven 25 Fév - 18:49

Merci pour ta remarque! Je vais essayer de voir si je peux arranger ça.
avatar
Lyconide
Admin

Messages : 166
Date d'inscription : 24/02/2011
Age : 29
Localisation : ROUEN

Voir le profil de l'utilisateur http://lemondedaios.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chapitre 1 : La guerre d'Ogrendim

Message  phg10 le Lun 7 Mar - 22:45

Je dirais un peu comme Zondo , il m'a fallu un moment de lecture et relecture du début pour savoir de quel coté était le héros
sinon il y a une petite erreur "J'ai également appris à peintre", c'est peindre
Sinon c'est un très bon début

EDIT by lyconide: "Peintre" est bien devenu "peindre"! Merci!

phg10

Messages : 18
Date d'inscription : 25/02/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chapitre 1 : La guerre d'Ogrendim

Message  Lyconide le Mar 8 Mar - 9:03

Merci pour vos critiques, ça fait super plaisir! Pour Zan'agan, je voulais qu'il y ai un petit moment de suspense, mais visiblement ça ne fonctionne pas. je vais essayer de remanier le texte pour que ça soit plus compréhensible. Et merci pour la grosse faute de frappe Wink
avatar
Lyconide
Admin

Messages : 166
Date d'inscription : 24/02/2011
Age : 29
Localisation : ROUEN

Voir le profil de l'utilisateur http://lemondedaios.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chapitre 1 : La guerre d'Ogrendim

Message  phg10 le Mer 9 Mar - 0:28

c'est vrai que ça fait toujours du suspens mais c'est vrai que quand on commence à lire et qu'on comprend pas et qu'on doit relire plusieurs fois c'est dur^^
mais c'est très bien
La soit tu as laissé la même chose et que je suis devenu très intelligent ( je laisse cette option de coté ) , soit tu as changé et comprend maintenant directement qu'il est de l'empire^^

phg10

Messages : 18
Date d'inscription : 25/02/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chapitre 1 : La guerre d'Ogrendim

Message  Lyconide le Mer 9 Mar - 9:01

Je dirais que tu es devenu très intelligent parce que je n'ai pas encore eu le temps de retravailler le texte Very Happy
C'est sans doute parce que tu l'avais déjà lu que tu as saisi tout de suite en relisant.
Pour prévenir quand je corrige le texte, quand on me fait une critique, j'éditerais le message pour signaler que c'est fait, comme ça tu sera prévenu Very Happy
avatar
Lyconide
Admin

Messages : 166
Date d'inscription : 24/02/2011
Age : 29
Localisation : ROUEN

Voir le profil de l'utilisateur http://lemondedaios.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chapitre 1 : La guerre d'Ogrendim

Message  phg10 le Mer 9 Mar - 18:24

ou sinon c'est que j'ai raté "l'immense armée de l'empire était un plaisir pour les yeux " à la première lecture, parce qu'avec ça , tout est compris^^

phg10

Messages : 18
Date d'inscription : 25/02/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chapitre 1 : La guerre d'Ogrendim

Message  Lyconide le Mer 9 Mar - 18:25

Trop méga bien, je vais pas être obligé de changer le texte Very Happy
avatar
Lyconide
Admin

Messages : 166
Date d'inscription : 24/02/2011
Age : 29
Localisation : ROUEN

Voir le profil de l'utilisateur http://lemondedaios.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chapitre 1 : La guerre d'Ogrendim

Message  Admls le Mer 9 Mar - 21:43

Ma correction à moi !! Comme pour l'autre texte, je t'apporte une ptite correction par là^^ Alors ptet que ya des fautes que j'ai pas vues, mais c pas grave, Vanessa sera là pour les voir! Et t'as mon ptit commentaire tt en bas, ça évite de faire tt plein de messages, lol




"...une tunique blanche arborant fièrement la croix de l'empire, étaient armés d'une hache et d'un écu en fer. Disciplinée à l'extrême, l'immense armée de l'empire..." C ptet une tite répétition là quand même ^^

eux mêmes protégés => Juste rajouter le tiret, je crois "eux-mêmes"

leurS longS sabreS ne manqueraient pas => plusieurs sabres ^^

Le jeune prince, repoussa une mèche de cheveux noir que le vent porta devant ses yeux... => J'aurai mis "portait"

Après des siècles de lutte contre les peuplades Ogrendims => Alors là c'est pas du tout une faute, c'est juste pour dire qu'on sait que les gens dont tu parles sont contre les Ogrendims avec cette phrase, donc dans l'empire ^^ Enfin si j'ai bien compris. lol PH, de pas avoir compris, héhé

alors que ses tactiques réfléchit lui avaient toujours assuré la victoire ? => D'après moi : RéfléchiesIl me semble qu'il y a beaucoup le mot "empire" dans tt ça ^^ Il pourrait exister d'autres synonymes, non? Genre... notre camp, nos troupes...

contourner l'ennemie
=> l'ennemi (sans "e")
Le son de centaines de cor s'éleva... => avec un "s" à cor ^^

balancèrent leur lourdes pierres => "s" à "leur" je crois

La cavalerie... puis accéléra de plus en plus vite. => Ici, c'est plus beau si tu enlèves le "vite".

nous admirons votre peuple et souhaitons le garder intacte.
=> Intact sans "e"

Et emmener donc votre famille => Emmenez

Ils ne tenterons rien temps que leur roi sera entre les mains de l'empereur => Tenteront

- Te souviens tu du banquet que père a donné pour fêter ta sixième année ? => J'aurais juste mis une majuscule à Père, parce que pour moi c employé à la place du prénom là, c comme ça qu'il s'appelle en gros, mais sans conviction en fait, demandes à Vanessa ^^

Avec des gestes magistrales =>
rhooo !! moi je vais aller lire mes journales si tu refais cette faute ! mdr

Zan'agan avait poussé un cris de stupeur. =>
UN cri (sans "s")

Les flammes... s'élevaient jusqu'à la hotte de la cheminé. =>
cheminée (un "e" à la fin)

Cet expérience les avaient rapprochés à l'époque
=> Cette...
mais la longue campagne qu'ils venait de finir les avait de nouveau éloigné. => ils venaient - éloignés

Nombre de marchandises importées du Kinistral y transitait => Tu te relâches sur la fin, pas bien ^^ lol : transitaient

acclamer les vainqueur => les vainqueurs

dépêchons nous => toujours le tiret, il me semble

Il se pait ma tête ! => se paie

- Tu a l'esprit curieux petit => tu as

- T'accomplis-tu dans la guerre ? => tiret

Le vieillard souris => sourit

les mots où j'ai trop du mal, parce que je dois être une cassos :

wanderers
vouge





Alors ! Mon avis est que c'est très bien écrit, et très bien fait, et même que je trouve ça bien ! (tu peux demander à PH, j'avais émis des réserves aux début, parce que moi et les histoires de guerres et tt, je croyais que ça serait un truc de geek en plus, mais en fait pas du tout !!)
Et dc, franchement, j'adore ton style d'écriture. Et puis, on peut le dire, c'est le style qui fait tout, et dc oui, le tiens est très bien.
Pour les fautes d'orthographe, tu en fais très très peu (t'étais bon en français??), même si tu te relâches sur la fin, mais bon, voilà quoi, je connais pire ! Et puis, c'est que des fautes méga bêtes, genre des "s" et des "e", dc c pas la mort quoi.
Lol, j'ai pas compris comment ça se fait qu'il y a des incompréhension au niveau de l'empire là, à quoi appartient le héros. Bon, moi c ptet aussi parce que j'avais lu les com' avant, mais j'ai très bien compris directement. J'ai bien noté que tu avais laissé plusieurs indices dans le texte qui nous montrent bien que l'ennemi, c l'autre. Et puis tu parles bcp de l'empire et tt, pour moi c logique, dc non, tu n'as pas besoin de modifier ton texte pour ça, je crois pas
enfin moi, en tout cas, j'ai compris !

PS : maintenant, je veux la suite ! lol
avatar
Admls

Messages : 61
Date d'inscription : 24/02/2011
Age : 28
Localisation : LYON

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chapitre 1 : La guerre d'Ogrendim

Message  phg10 le Mer 9 Mar - 21:58

Aurore tu fais bien de corriger les fautes^^
quand je lis qq chose , je fais pas gaffe à l'orthographe sans si ça me gène dans la prononciation^^
et je veux aussi la suite!!! tu feras mieux qu'Eragon!!

phg10

Messages : 18
Date d'inscription : 25/02/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chapitre 1 : La guerre d'Ogrendim

Message  Admls le Mer 9 Mar - 22:12

phg10 a écrit:Aurore tu fais bien de corriger les fautes^^
quand je lis qq chose , je fais pas gaffe à l'orthographe sans si ça me gène dans la prononciation^^
et je veux aussi la suite!!! tu feras mieux qu'Eragon!!

lol, je sais PH

moi je corrige tjr les fautes, parce que JB, ça lui servira. Mais j'en ai sans doute oublié de tt façon, il faut demander à Vanessa, elle en repère plus, surtout au niveau de la conjugaison, parce que là c un peu mon point faible des fois. Je connais les temps qu'il faut utiliser, mais alors, écrire le tout... heu... bref
avatar
Admls

Messages : 61
Date d'inscription : 24/02/2011
Age : 28
Localisation : LYON

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chapitre 1 : La guerre d'Ogrendim

Message  Lyconide le Jeu 10 Mar - 9:18

Oua la vache! Toutes les fautes! J'ai trop honte! Merci Aurore de les avoir repérées. promis, je les corrige aujourd'hui!

Et pour te répondre Aurore, non, j'ai toujours été très mauvais en orthographe. J'avais toujours des 0 en dictée! Mais depuis, on a inventé le correcteur d’orthographe Very Happy

Il y a une seule faute avec laquelle je ne suis pas d'accord avec toi, c'est: leurS longS sabreS ne manqueraient pas => plusieurs sabres ^^. Il n'y a pas de "s" à sabre, parce que chacun des guerriers n'ont qu'un seul sabre. C'est comme avec "leur" et "leurs".

Ça me fait vraiment plaisir d'avoir vos impressions! Ça me donne envie de continuer. Je ne sais pas si je vais faire mieux qu'Eragon, PH, mais je vais essayer Very Happy

En tout cas, soyez heureux, le deuxième chapitre est déjà écrit. Mais j'ai beaucoup de corrections à y apporter. Il me donne pas mal de fil à retordre! C'est beaucoup plus difficile d'écrire un chapitre posé, où l'action est beaucoup moins présente. Sans vouloir vous spolier, sachez que la suite portera sur la célébration de la victoire impériale, qui durera sans doute quelques chapitres.

Je vais peut être dans l'avenir ralentir un peu le rythme pour pouvoir produire des nouvelles pour le site de Vanessa, ou alors je vais mettre les bouchées doubles, à voir Very Happy

PS: Petite explication.
Wanderer signifie "Marcheur" en Allemand. C'est le nom que j'ai donné à l'infanterie impériale, à l'exception des chevaliers à pied, qui portent une lourde armure.
Vouge: La vouge est une arme d'hast, qui ressemble un peu à une lance, mais avec une lame recourbée à la manière d'une serpe. C'est un dérivé d'un outil agricole : http://fr.wikipedia.org/wiki/Vouge_(arme)
avatar
Lyconide
Admin

Messages : 166
Date d'inscription : 24/02/2011
Age : 29
Localisation : ROUEN

Voir le profil de l'utilisateur http://lemondedaios.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chapitre 1 : La guerre d'Ogrendim

Message  Admls le Jeu 10 Mar - 10:07

oups, pour la faute, c'est possible, j'ai déjà fait des erreurs avec "leur/leurs"
mais dans ce cas, il faut mettre le verbe au singulier => ne manquerait pas
je crois



Pour le site de Vanessa, il faut juste mettre les bouchées doubles ! lol, et moi, je vais faire comment?? je suis en plein roman aussi, et je suis assez lente, je trouve ^^
Pdt le stage, j'ai plus de tps qu'à la fac en tt cas, alors j'avance un peu là, tant que je peux !
avatar
Admls

Messages : 61
Date d'inscription : 24/02/2011
Age : 28
Localisation : LYON

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chapitre 1 : La guerre d'Ogrendim

Message  Lyconide le Jeu 10 Mar - 10:13

Admls a écrit:oups, pour la faute, c'est possible, j'ai déjà fait des erreurs avec "leur/leurs"
mais dans ce cas, il faut mettre le verbe au singulier => ne manquerait pas
je crois

Perdu! Même si ils n'ont chacun qu'un sabre, en tout, y en a plein.
Enfin, je crois... Vanessa tranchera Very Happy

Admls a écrit:Pour le site de Vanessa, il faut juste mettre les bouchées doubles ! lol, et moi, je vais faire comment?? je suis en plein roman aussi, et je suis assez lente, je trouve ^^
Pdt le stage, j'ai plus de tps qu'à la fac en tt cas, alors j'avance un peu là, tant que je peux !

Oui, vive le stage!
En plus, cette année, au lieu de bosser à temps plein, je vais peut être bosser le week end pour l'autre JB de la classe. Ça me laissera du temps pour écrire en semaine et aider Vanessa à s'occuper du collectif ! J'espère que je vais pouvoir le faire !
avatar
Lyconide
Admin

Messages : 166
Date d'inscription : 24/02/2011
Age : 29
Localisation : ROUEN

Voir le profil de l'utilisateur http://lemondedaios.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chapitre 1 : La guerre d'Ogrendim

Message  Lyconide le Jeu 10 Mar - 10:38

J'ai corrigé les fautes que tu avais relevés Aurore!
avatar
Lyconide
Admin

Messages : 166
Date d'inscription : 24/02/2011
Age : 29
Localisation : ROUEN

Voir le profil de l'utilisateur http://lemondedaios.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chapitre 1 : La guerre d'Ogrendim

Message  Admls le Jeu 10 Mar - 11:36

Lyconide a écrit:

Perdu! Même si ils n'ont chacun qu'un sabre, en tout, y en a plein.
Enfin, je crois... Vanessa tranchera Very Happy

Bon, ba encore perdu alors... snif
enfin bon, je vais vérifier quand même hein, je déteste avoir tord ! lol

Lyconide a écrit:

En plus, cette année, au lieu de bosser à temps plein, je vais peut être bosser le week end pour l'autre JB de la classe.
Moi j'aurai jamais bossé pour qq de la même classe, lol, j'aurai pas osé
avatar
Admls

Messages : 61
Date d'inscription : 24/02/2011
Age : 28
Localisation : LYON

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chapitre 1 : La guerre d'Ogrendim

Message  Lyconide le Jeu 10 Mar - 11:39

Admls a écrit:Moi j'aurai jamais bossé pour qq de la même classe, lol, j'aurai pas osé

Faut admettre que JB est assez spécial, c'est un patron né! Et puis le boulot est plutôt sympa: on cuisine une paella pendant une fête et on la sert. Je vais pouvoir exprimer mon talent culinaire Very Happy Et en plus on est souvent seul: pas de collègue à supporter, le panard!
avatar
Lyconide
Admin

Messages : 166
Date d'inscription : 24/02/2011
Age : 29
Localisation : ROUEN

Voir le profil de l'utilisateur http://lemondedaios.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chapitre 1 : La guerre d'Ogrendim

Message  TheThinLine le Sam 12 Mar - 22:15

La paella pendant une fête, c'est royal! Quand je bossais pour Joe Bar Team, et qu'on avait été invité dans la carré VIP à la JOE BAR ONE, on avait une paella de servie comme ça, et c'était super, les cuisiniers ont mangé avec nous, on a parlé tout ça, c'est sympathique comme ambiance!
Ensuite... Cuisiner, moi j'adore, alors je te comprends bien là! en plus quand tu fais un paella comme ça, c'est pour beaucoup, et moi je cuisine toujours beaucoup^^
D'ailleurs Aurore faut que tu reviennes à la maison un jour, y'en a que pour aller chez PH, mais moi je peux plus te faire à manger, et je suis comment? Je suis TRISTE!

Sinon JB, pour les fautes... C'est moi la mieux placée en effet, mais j'ai la flemme là... Je suis venue, j'ai lu, et c'est tout^^
geek Dudu a encore mis les doigts dans la prise de courant...
avatar
TheThinLine

Messages : 19
Date d'inscription : 24/02/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chapitre 1 : La guerre d'Ogrendim

Message  Admls le Dim 13 Mar - 0:10

mais oui, je te l'ai dit que j'étais pas obligée d'aller chez lui tt le tps et que j'aimerai bien me faire des soirées chez toi comme l'année dernière !
avatar
Admls

Messages : 61
Date d'inscription : 24/02/2011
Age : 28
Localisation : LYON

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chapitre 1 : La guerre d'Ogrendim

Message  TheThinLine le Dim 13 Mar - 12:02

Bah je suis triste tant que tu reviens pas! Y'en a marre quoi, y'a pas que PH dans la vie!
avatar
TheThinLine

Messages : 19
Date d'inscription : 24/02/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chapitre 1 : La guerre d'Ogrendim

Message  Admls le Dim 13 Mar - 14:56

TheThinLine a écrit:Bah je suis triste tant que tu reviens pas! Y'en a marre quoi, y'a pas que PH dans la vie!

non ya pas que lui, je reviens quand tu veux ! (et si ma mère le veux, hum)
avatar
Admls

Messages : 61
Date d'inscription : 24/02/2011
Age : 28
Localisation : LYON

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chapitre 1 : La guerre d'Ogrendim

Message  Lyconide le Dim 13 Mar - 14:58

Pauvre PH ! Essaie pas de lui piquer Aurore Nessa! Very Happy
avatar
Lyconide
Admin

Messages : 166
Date d'inscription : 24/02/2011
Age : 29
Localisation : ROUEN

Voir le profil de l'utilisateur http://lemondedaios.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chapitre 1 : La guerre d'Ogrendim

Message  Admls le Dim 13 Mar - 15:01

ba non, mais Vanessa c mon amie depuis longtps !
alors ba j'ai le droit d'aller la voir elle quand même !
non mais
avatar
Admls

Messages : 61
Date d'inscription : 24/02/2011
Age : 28
Localisation : LYON

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chapitre 1 : La guerre d'Ogrendim

Message  Lyconide le Dim 13 Mar - 15:04

Ben oui, mais ça m'étonnerait que PH te l'interdises ! Même s'il peut pas de toute façon Laughing







Spoiler:
VIVE LE CÉLIBAAAAAAT!!!!!
avatar
Lyconide
Admin

Messages : 166
Date d'inscription : 24/02/2011
Age : 29
Localisation : ROUEN

Voir le profil de l'utilisateur http://lemondedaios.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chapitre 1 : La guerre d'Ogrendim

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum