Prologue

Aller en bas

Prologue

Message  Lyconide le Jeu 24 Fév - 16:46

Parce qu'à la base, je ne devais écrire qu'un seul roman avant de m'apercevoir que Zan'agan est un personnage que j'aime beaucoup et dont l'histoire mérite un roman à part entière, j'ai déjà écris près de trois chapitres de ce tome avant de changer d'avis donc, je ne sais pas si je vais un jour publier ces chapitres ici. Ils seront, de toute manière, modifier pour être rattaché à la fin du tome .
Toutefois, voici le prologue, qui lui, ne devrait pas trop bouger.


Prologue

Cela fait maintenant trois jours que je marche sans rencontrer âme qui vive. Mais pourquoi fallait-il que cette contrée soit déserte ? Je commence à désespérer. Le naufrage a été tellement violent, et je n'ai pas mangé depuis que je suis parti.
Quelque chose gigote faiblement dans le linge que je porte en bandoulière. L'enfant s'est réveillé. Un nouveau né. Comment à t-il pu tenir jusque ici dans de telles conditions ? Avant de mourir, Elianneth a réussit à me donner un peu de lait dans un flacon. Le récipient était surmonté d'un étranges bouchon en bois, troué à son extrémité, par lequel le nourrisson pouvait boire. Mais le lait a tourné depuis longtemps et si je ne parviens pas rapidement à rejoindre le village, je ne me fais guère d'illusion sur ses chances de survit.

~

Être garde était une tâche ingrate et ce n'est pas Guen qui dirait le contraire. Depuis le petit matin, ses yeux fixaient un horizon désespérément vide. Personne ne passait jamais par là, mise à part quelques caravanes de marchands. Le village de Céran longeait le fleuve le plus tortueux du continent : le Touk, aux berges rendues luxuriantes grâce aux nombreuses crues et qui se jetait dans l'océan non loin de là. Alors pourquoi se fatiguerait-on à passer par le désert de Thysfal ; là ou rien ne pousse, sinon des pierres et de la poussière ?
Guen s'abandonna à de longs bâillements, s'étira et respira profondément, saisit sa gourde, avala une rasade d'eau et s'appuya à nouveau sur sa lourde hallebarde pour regarder l'étendue désertique d'un œil absent.
Soudain, un silhouette se découpa dans l'horizon surchauffé et avança lentement dans sa direction. Intrigué, le garde saisit une sorte de longue vue qu'il porta à hauteur de ses yeux pour observer l'apparition. Après quelques secondes de recherche, il distingua clairement un homme marchant avec difficultés.
Après plusieurs minutes de réflexions pour se demander qui pouvait bien être cet homme et s'il fallait lui porter secours, Guen décida qu'il était préférable de ne pas prendre d'initiative.
« Pas la peine de commettre un acte malheureux qui pourrait me valoir encore de longues années de veines surveillances », songea t-il en descendant de sa tour de guet pour aller prévenir le chef de la garde.

~

Je n'en peux plus. Je sens mes forces m'échapper en même temps que mes dernières gouttes d'eau. Mais je dois tenir. J'ai fait le serment de ramener le nouveau né et je le ferais. Je dois y arriver.
Alors que le soleil est au zénith, je lève la tête et j'aperçois un horizon verdoyant. Ai-je enfin atteins mon but ou est-ce une hallucination causée par la chaleur accablante ? Je m'arrête quelques instants pour observer la verte plaine qui semble s'étaler au loin, parsemée de quelques bosquets. Avec un soupir de soulagement, je reprend ma marche. Au fur et à mesure de mon avancée, je distingue une tourelle qui se détache du paysage, puis un rempart. Il semble être construit avec de solides pierres et surmonté d'une palissade.
Ainsi, je suis tombé directement sur le village. Bénissant mon destin, j'accélère le pas vers ma destination.

~

Stratio n'était plus dans la fleur de l'âge. Pourtant, il était un exemple de réussite pour Céran. À seize ans, l'âge où l'on doit quitter ses habits d'enfant pour devenir un homme, il a choisit de quitter le village pour aller rejoindre la grande armée de Mazerakân, la capitale.
Après plus de vingt ans de service, où il atteignit le grade de Kamandâra, avec près de mille hommes sous ses ordres, il a finalement choisit de revenir dans son village natal pour y couler des jours plus paisibles.
C'est ainsi qu'il fut nommé chef de la garde de Céran. Une vie facile, comparée à son ancienne vie de soldat, mais pas dénuée d'intérêt, sembla t-il penser en contemplant la jeune femme assise sur la table massive, qui lui lançait des regards pleins de promesses.
Alors qu'il s'apprêtait à la rejoindre, la porte s'ouvrit brusquement et Guen entra dans la pièce. Sa respiration saccadée indiquait qu'il venait de courir.
- On ne t'a pas appris à frapper aux portes ? Lança Stratio d'un ton irrité.
- Frapper pour entrer au poste de garde ? Répondit le soldat en reprenant son souffle. Pour quoi faire ?
Stratio poussa un profond soupir. La notion de discipline ici n'était visiblement pas la même que dans l'armée. Il se promit qu'il remédierait à cela et interrogea le garde sur sa venue impromptue.
Guen lui raconta alors ce qu'il avait vu durant sa surveillance. Intrigué, le chef de la garde le suivit, non sans lancer un regard remplit de regrets vers la table où l'attendait toujours sa distraction du moment.

~

Plus que quelques mètres et j'atteindrais enfin la plaine. Cet endroit est vraiment étrange. Comment peut-on passer d'un désert aride à un paysage si exubérant ?
Mais je n'ai pas de temps à perdre, j'ai encore une chance de sauver l'enfant si je le porte au village. J'accélère le pas et j'arrive rapidement près de l'entrée de village. Je distingue deux hommes en haut de la tour de guet. Je lève les deux bras pour leur signaler ma présence. Je suis sauvé !

~

Quand Stratio et Guen arrivèrent en haut de la tour, l'inconnu avait déjà franchit les limites du désert.
Le chef de la garde arracha la longue vue des mains de Guen et observa l'homme qui se rapprochait de plus en plus. Après quelques instants d'observation, il la reposa et se tourna vers le garde.
- Donne moi un arc, demanda t-il.
Pendant quelques secondes, Guen ne sut comment réagir. Stratio avait-il l'intention de tuer un homme seul et affaibli ?
- Vous avez l'intention de le descendre ?
Devant le regard que lui lança son supérieur en guise de réponse, le garde finit par se résigner et donna un arc ainsi que plusieurs flèches à Stratio.
Le chef de la garde banda son arc en direction de l'inconnu, qui, l'ayant aperçu, leva les deux bras dans sa direction. Sans se laisser perturber, il se concentra sur sa cible et relâcha la corde en même temps que son souffle. Voyant l'homme s'effondrer, il afficha un air satisfait et se tourna vers Guen.
- Va me chercher Orion et retrouve moi devant la porte.
Le garde parti sans protester, troublé par l'attitude de son supérieur. Arrivé en bas de la tour, il sentit ses jambes défaillir et s'appuya quelques instants contre le mur pour reprendre ses esprits. Il s'était engagé parce qu'il n'avait aucun talent utile et aspirait à une vie paisible. Ce travail était certes ennuyeux, mais il préférait cela plutôt que d'avoir à descendre un homme qui implorait son aide.
Ses forces retrouvées, il se dirigea vers le centre du village.

~

Orion était un homme âgé, mais son énergie et sa force étaient impressionnantes. Éphion jadis le plus puissant de sa génération, il dispensait désormais son enseignement à ceux qui étaient capables de le recevoir.
Les éphions étaient les combattant les plus puissants de tout le kinistral, capables de maîtriser les énergies de la nature et pratiquant un art du combat sans égal. Mais s'étaient également des hommes sages, dispensant leur savoir à travers le continent, soignant les malades, favorisant les récoltes, annonçant les dernières nouvelles de village en village.
Le vieil homme dirigeait maintenant le village de Céran, celui qui l'avait vu grandir, celui qu'il chérissait par dessus tout. Depuis deux décennies, le village n'avait cessé de se développer. La renommé d'Orion avait attiré bon nombre de familles qui espéraient que leurs enfants puissent suivre son enseignement. Céran avait pris des allures de petite ville.
Comme beaucoup de villages du sud du Kinistral, Céran était divisé en deux parties : au nord s'étendait Céran-ic-Inanne, le cœur du village, avec tous ses commerces, son temple et ses ateliers et dont les maisons étaient réservées aux femmes. Au sud, Céran-ac-Inanne était le quartier des hommes qui ne comportait que des maisons et une auberge. Chaque matin, les hommes franchissaient le fleuve pour rejoindre leur femme et leur travail, et chaque soir, ils redescendaient pour retrouver leur foyer ou aller boire à la taverne.
Orion finit son repas et sortit dans la cours pour rejoindre ses apprentis. Ceux-ci l'attendaient déjà, assis en demi cercle devant le râtelier d'armes. Cela fit sourire Orion qui aimait l'esprit enthousiaste de ses élèves. Le voyant arriver, les apprentis se levèrent, puis se rassirent quand Orion baissa la main.
- Cet après-midi, nous allons étudier l'histoire d'Aïos, notre monde. Cet enseignement est primordiale pour comprendre le monde dans lequel vous évoluez , déclara t-il en haussant la voix pour répondre à la vague de soupirs qui s'élevait de l'assemblée. Gardez bien à l'esprit, qu'à votre tour, vous prendrez part aux conflits qui agitent ce monde, car vous serez les garants de la paix et les dispensateurs du savoir. Allons, qui veux commencer ?
Orion balaya l'assemblée du regard et s'arrêta sur un élève qui agitait la main. Avec un sourire engageant, il invita le jeune apprenti à prendre la parole. Celui-ci se leva aussitôt et commença à déclamer, comme s'il récitait un texte :
- Aïos est séparé en deux continents : Le kinistral et Fad-Rath à l'est. Fad-Rath est un empire dirigé par un tyran. Le Kinistral est un continent constitué de cités libres, comme la notre, mais fédérées à Mazerakân, la grande capitale dont la puissance et le savoir rayonnent dans tout le continent. Fort heureusement, l'empereur est un homme avisé qui préfère s'occuper de son peuple plutôt que de chercher la guerre. Car la puissance de l'armée impériale est telle que nous ne pourrions lui résister. C'est pourquoi, il est primordiale de continuer à entretenir de bonnes relations commerciales avec Fad-Rath.
Le claquement sec de la porte extérieur contre l'enceinte de la cours, vint brusquement interrompre la récitation. Un garde, visiblement essoufflé, franchit le pas de la porte précipitamment et accouru vers Orion.
Visiblement inquiété par cette entrée fracassante, Orion quitta l'assemblée de ses élèves pour rejoindre le garde.
- Et bien, que se passe t-il Guen ? Demanda t-il avant même de l'avoir rejoins.
La sentinelle reprit son souffle pendant quelques secondes avant de répondre.
- Maître, il faut que vous veniez avec moi à l'entrée nord de Céran, Stratio m'envoie vous quérir.
- Qu'y y a t-il important pour que je doive quitter mes élèves ? Questionna Orion, qui n'avait visiblement aucune envie d'abandonner sa leçon.
- Un homme est venu du désert, maître, j'ai alors été chercher Stratio pour savoir quelles dispositions je devais prendre. Il a tenu à venir voir lui même et il a abattu l'homme d'une flèche pendant qu'il s'approchait.
Orion fronça ses sourcils. Comment le chef de la garde pouvait ainsi se permettre d'abattre un homme à vue ? Résigné, le vieux sage consentit à suivre le garde.
- Titouan , annonça t-il à son élève le plus âgé, je te laisse continuer l'entraînement de ce matin. Nous reprendrons ce cours plus tard.
Tandis que les élèves se levaient avec enthousiasme, trop heureux d' échapper à une ennuyeuse leçon, Orion se dirigea vers la porte nord, précédé par le garde.
Arrivé sur les lieux où Stratio l'attendait déjà, Orion ne perdit pas un instant et demanda à voir le corps. Le chef de la garde acquiesça d'un signe de tête et entraîna l'éphion et Guen où reposait désormais l'inconnu surgit du désert. Ils virent alors qu'une flèche lui avait littéralement transpercé, le crâne, de l'œil jusqu'à l'os occipital.
Au premier coup d'œil, Orion comprit pourquoi Stratio avait abattu l'homme plutôt que de le laisser approcher. Ses habits étaient en effet typiques d'un pirate de Fad-Rath. Cela voulait-il dire que les esclavagistes allaient une nouvelle fois s'attaquer à Céran ? Mais alors dans ce cas, pourquoi l'homme s'était-il montré à découvert ? Le soleil du désert l'avait-il rendu fou ?
Un bruit étrange en provenance du cadavre tira brusquement le vieil éphion de ses réflexions.
- Maître, s'inquiéta Guen, quel est ce bruit ? On dirait le cris d'un nourrisson.
Orion ordonna au garde de fouiller le cadavre. Guen obéit aussitôt et découvrit un enfant enfouie dans un linge.
Les évènements prenaient une tournure de plus en plus étrange. Qui pouvait-être cet enfant pour qu'un homme décide de traverser tout un océan, pour l'apporter précisément dans ce village ? Car pour Orion, il était désormais clair que l'homme qui gisait à ses pieds n'avait pas eu d'autre but.
- Guen, annonça t-il au garde, prends l'enfant et porte le à Céran-ic-Inanne, trouve lui une nourrice au plus vite, sinon je crains fort qu'il ne survive pas longtemps. Et surtout, sa provenance doit rester secrète : il est inutiles d'effrayer les villageois à cause d'un simple boucanier. Est ce que je me suis bien fais comprendre ?
Le garde acquiesça, puis, avec infiniment de précautions, comme s'il craignait de briser le petit corps à cause d'un mouvement maladroit, il partit en direction du village le plus vite qu'il put.
- Continue à le fouiller, ordonna Orion en se tournant vers Stratio, il doit surement y avoir quelques indices à trouver sur les motivations de cet homme.
Cela ne pris pas plus de quelques secondes, le pauvre homme n'avait pas pu emporter beaucoup de choses avec lui.
- J'ai trouvé cela, déclara Stratio en revenant vers Orion, un petit livre et une lettre qui semble vous être personnellement adressée, maître !
De plus en plus intrigué, l'éphion saisit la lettre que lui remettait Stratio. Seul son nom était écrit au dos de la lettre. Il retourna le parchemin et la parcouru rapidement. L'écriture était maladroite, presque illisible ; la personne qui a écrit ce mot devait être épuisée ou extrêmement pressée.

~

Père,
J'espère qu'Alinan aura réussit à te remettre cette lettre. Sinon tout est perdu. J'ai réussi à m'enfuir de Mégador grâce à son aide. Après toutes ses années, je retrouve enfin ma terre natale que j'ai tant aimée. Sache que l'enfant est mon fils et qu'il s'appelle Lyconide. Son nom m'est apparu tandis qu'il venait au monde et il ne fait nul doute qu'il est promis à faire de grandes choses.
Prends en soin, père, comme tu as jadis su prendre soin de ta fille.
Je joins à cette lettre le journal que j'ai tenu pendant mes longues années à Fad-Rath. Je t'en prie, lis le. Ainsi, tu connaitra le père de Lyconide.
J'aurais adoré te revoir. Mais je m'en vais heureuse, admirant la beauté de l'océan, sur notre plage.
Elianneth


~

Notre plage... Tant de souvenirs ressurgirent à la simple évocation de ces deux mots... Notre plage...
- Rends toi immédiatement à la plage de Thysfal, avec trois de tes hommes et ramène moi le corps de ma fille, ordonna Orion sèchement. Passe par le fleuve et longe l'océan. Ne perds pas de temps.
- Bien maître, répondit Stratio sur un ton grave. Je pars immédiatement.
Le chef de la garde se dirigea aussitôt vers le village au pas de course. Il avait visiblement saisit l'importance de la situation et ne voulait pas contrarier son supérieur. Et il fallait bien avouer que cet événement inattendu n'était pas pour lui déplaire. En tant qu'ancien militaire, Stratio était un homme d'action et il ne s'évertuait pas à saisir tous les enjeux et les conséquences des événements qui se déroulaient autours de lui. Rien ne vaux un ordre simple à suivre et à donner. Et justement, il venait de le recevoir.
C'est donc avec un enthousiasme renouvelé, que le chef de la garde de Céran rejoignit le poste de garde, choisit trois de ses meilleurs hommes et parti sur le champs à bord de l'embarcation mise à sa disposition.
avatar
Lyconide
Admin

Messages : 166
Date d'inscription : 24/02/2011
Age : 29
Localisation : ROUEN

Voir le profil de l'utilisateur http://lemondedaios.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prologue

Message  Lyconide le Jeu 24 Fév - 16:47

C'est mieux de poster avec une taille de police plus grande ou pas? Je me demandais ce qui était le moins fatigant pour ls yeux.
avatar
Lyconide
Admin

Messages : 166
Date d'inscription : 24/02/2011
Age : 29
Localisation : ROUEN

Voir le profil de l'utilisateur http://lemondedaios.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prologue

Message  Admls le Mar 8 Mar - 0:05


oui, je confirme, c mieux pour les yeux (surtout que je suis pas du genre à aimer bcp lire sur pc, mon roman je le lis même pas déjà là, lol)

j'ai survolé vite fait les deux parties que tu as mises, mais j'ai pas encore lu, juste un peu le début, et je dois dire que ton style d'écriture me semble pas mal du tout, mieux même que ce que je pensais que tu ferais (je te voyais bien décrire des zombies de manière folle là, lol)

En plus tu fais pas bcp de fautes d'orth à ce que j'ai pu voir pour le moment, c drôlement classe ! comme je disais à PH, c honorable !

Puis sinon, ba je lirai un peu plus tard, quand j'aurai le tps, et que je me serai familiarisée avec des personnages chelous, parce que ya des mots que je comprend pas^^

Mais tu vois, tu es bien parti pour être mon ptit Stephen King à moi !! lol
avatar
Admls

Messages : 61
Date d'inscription : 24/02/2011
Age : 28
Localisation : LYON

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prologue

Message  Lyconide le Mar 8 Mar - 9:22

Merci Dieu d'avoir pris la peine d'en lire un bout (d'chou), ça me fait trop plaisir!
Oui, c'est un roman sérieux, même si je vais essayer d'être drôle de temps en temps. Ce que je veux essayer de faire (concernant le premier tome), c'est un basculement très progressif dans l'horreur avec une fin tragique, voire horrifique. Dans le second tome, il y aura un peu le même thème sauf que l'horreur sera remplacé par le tragique, le héros étant un personnage très colérique, je vais essayer de faire en sorte de ressentir sa colère à travers les mots, pour arriver à un final ou la colère explose et... suspense pour la fin Very Happy

Le thème des 8 péchés capitaux sera la clef de voûte de la saga. Chaque personnage principal va incarner un de ses défaut pour, soit y succomber, soit parvenir à s'en défaire.

EDIT: D'où la citation de cette semaine d'ailleurs :p
avatar
Lyconide
Admin

Messages : 166
Date d'inscription : 24/02/2011
Age : 29
Localisation : ROUEN

Voir le profil de l'utilisateur http://lemondedaios.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prologue

Message  Admls le Mar 8 Mar - 10:25


Tu sembles savoir ce que tu veux faire, c'est bien, tu sais où tu vas au moins (contrairement à moi, lol), et c'est un bon point.

Puis elle est pas mauvaise ton idée en plus, pour les péchés capitaux là^^
C pas mal que chacun des personages en ait un et tt, c très bien pensé tt ça, et franchement, je te félicite, je croyais vraiment que tu irais à la va-vite et tt, mais en fait non, c très bien, et... ba voilà quoi, ce que je vois c'est que as réussit à faire qq chose de correct (et que tu vas plus vite que moi en plus, la chance!!). Bravo dc


Moi j'ai une idée pour un groupe de romans (si jpeux dire) futurs, mais je vais voir si je peux pas améliorer mon style, ya certains moments où je trouve ça moyen, même si les gens aiment plutôt bien... je doit mettre trop de "que", "qui", et autres "qu..." en tt genre, je sais pas

tu vas faire ds l'horreur après??? Stephen King il est dégueu aussi ds ses livres tiens ^^
Dslée de tjr te comparer à lui hein, c pas l'écriture que je compare, c la sadicité, et t'as une tête à être comme lui, lol^^ Et soit content, Stephen King, j'adore !

Smile

avatar
Admls

Messages : 61
Date d'inscription : 24/02/2011
Age : 28
Localisation : LYON

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prologue

Message  Lyconide le Mar 8 Mar - 11:01

Ben en fait j'aime beaucoup le travail préparatoire, tu verrais, j'ai fait des pages et des pages pour chaque détail du monde, des personnages, des évènements... Et à chaque chapitre, je complète encore mes notes pour être sur de savoir où je vais. Mais il m'arrive quand même d'inventer en écrivant! Alors là du coup, je m'arrête et je fais des recherches, je complète mes notes... C'est pour ça que le chapitre 2 met du temps à sortir :p

Pour le style, si tu te rends compte de tes défaut alors tu peux les améliorer ^^. Et puis faut beaucoup lire pour comparer les styles, ça aide à trouver sa propre façon d'écrire. Moi je sais que j'ai tendance à trop décrire les choses, je ne les rends pas assez vivantes, va falloir que je m'améliore là dessus.

Pour ton groupe de roman, tu veux faire des polars? Ça sera une série avec le même héros? J'aime bien ce format, ça fait toujours plaisir de retrouver le même héros au cours de plusieurs aventures. De ce que j'ai lu de ton roman, (parce que t'as presque rien mis!), y a pas encore le héros qui va essayer de chopper le méchant, mais peut être que le méchant, c'est le héros? :p Je mettrais un commentaire sur ton forum quand j'aurais bien tout analysé clairement.

Ouai, c'est carrément une super idée de faire de l'horreur à la King, ça me plairait bien :p J'avais déjà écrit une nouvelle de ce genre ou le héros débarquait dans un village miteux où il y avait que des adultes bizarres. Et à la fin, on découvrait qu'un sorcier avait jeté une malédiction sur le village: dès qu'on formulait un voeux, un enfant était sacrifié pour exhausser le voeux et quand il n'y avait plus d'enfant, les villageois offraient les étrangers, donc le héros mourrait et ensuite, un autre voyageur arrive et ainsi de suite... Very Happy
avatar
Lyconide
Admin

Messages : 166
Date d'inscription : 24/02/2011
Age : 29
Localisation : ROUEN

Voir le profil de l'utilisateur http://lemondedaios.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prologue

Message  Admls le Mar 8 Mar - 12:07

Ba je pense que tu es bien organisé pour bosser toi^^
Moi j'ai pas besoin de décrire les lieux sur une feuille, parce que je les ai en photo ds la tête, comme je t'ai dit un jour, mais c vrai que je sais pas où je vais, et que je fais que d'improviser jusqu'à la fin ! Et même quand je prévoit un truc, ça finit tjr par changer ! lol

Oui, tkt, en général je crois voir mes défauts, après, de là à les corriger facilement, c autre chose...
Pour ton défaut à toi, je ne sais pas, comme je disais, je n'ai pas lu encore, juste un peu^^


Pour mon groupe de romans... Des polars??? non... hum... non, mais c un début d'idée, là, pour l'instant, je dois finir celui que je viens de commencer ! lol
j'ai souvent des idées qui viennent comme ça, en tout là, je dois en avoir 4 des idées de roman, et ds les 4, yen a 2 qui se divisent en plusieurs livres, dc bon, le tps que j'écrive ! Puis de tt façon, c juste des idées, j'ai pas forcément l'histoire et tt ^^ L'important c déjà de finir celui que je fais, déjà, et ça m'en fera 2 comme ça, avec un 1er sans doute moyen, je sais pas, je verrai à la relecture, mais je me pardonne, on va dire que c'était le brouillon s'il est bof !
Sur mon forum ya pas grand chose en effet, pour des raisons de... hum... protection de mon oeuvre on dira, et puis de tt façon, si vous aimez le début, ba comme ça vous achèterez le livre ! mdr
ça sera cool si tu met un com sur le forum par contre, je serai ravie ! lol


mdr ta nouvelle, c quand qu'on la lit ???
albino
avatar
Admls

Messages : 61
Date d'inscription : 24/02/2011
Age : 28
Localisation : LYON

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prologue

Message  Lyconide le Mar 8 Mar - 14:13

Admls a écrit:[font=Verdana][color=indigo] Et même quand je prévoit un truc, ça finit tjr par changer ! lol
Ouai, c'est trop dur de garder le cap des fois, on a des surprises quand on écrit! Ça m'arrive d'abandonner des idées ou d'en créer d'autres parce que je préfère la façon dont le récit se déroule.

Admls a écrit:[font=Verdana][color=indigo]ça sera cool si tu met un com sur le forum par contre, je serai ravie ! lol
Je vais le faire le plus vite possible mais faut d'abord que je lise les commentaires!


Admls a écrit:mdr ta nouvelle, c quand qu'on la lit ??? albino
Malheureusement jamais. J'ai perdu le fichier il y a bien longtemps à cause d'un problème d'ordinateur, comme d'habitude. Mais je pourrais essayer d'en écrire une autre version.
avatar
Lyconide
Admin

Messages : 166
Date d'inscription : 24/02/2011
Age : 29
Localisation : ROUEN

Voir le profil de l'utilisateur http://lemondedaios.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prologue

Message  Admls le Mar 8 Mar - 14:48

Ma ptite correction !!
Bon, c pas grand chose hein, comme je le dis, tu fais pratiquement pas de fautes, c génial ! Juste des trucs bêtes, genre que tu t'es pas relu quoi, ou alors un oubli de lettre, c pas vraiment une faute, c un oubli^^
C juste pour t'aider ^^ c ce qu'on fait habituellement avec Vanessa et Hugo et Antoine sur le mien, de corriger, parce qu'il le faut !



Le récipient était surmonté d'un étranges bouchon... => d'un étrange (sans "s")

...je ne me fais guère d'illusion sur ses chances de survit. => survie

mise à part quelques caravanes => mises à part, il faut accorder je crois^^

Soudain, un silhouette se découpa dans l'horizon => unE silhouette

"Après quelques secondes de recherche...
Après plusieurs minutes..." => Ba c juste si tu pouvais trouver un autre mot que "après", parce que ça fait un peu répétition, enfin je l'ai vu quoi, dc oui ^^

de veines surveillances => de vaines...

- Vous avez l'intention de le descendre ? => Moi j'aime bien, mais le mot "descendre" va ptet pas bien avec tt le contexte et tt, j'ai eu l'impression de revenir ds le récent, alors que les arcs et tt, c plus du passé ^^ après, je sais pas moi

Cet enseignement est primordiale => primordial je pense, mais tu me fais tt le tps douter, puis tu as remis primordiale un peu après ^^

Le claquement sec de la porte extérieurE

- Qu'y y a t-il de si (à rajouter^^) important pour que je doive quitter mes élèves ?

- Titouan => lol

On dirait le cris d'un nourrisson. => le cri (sans "s")

Guen ... découvrit un enfant enfouie... => enfoui?? non, ça fait chelou aussi, je sais pas

il est inutiles => Pas besoin du "s" à la fin de inutile, il est inutile justement, lol

enthousiasme => Tu utilises bcp ce mot, c pas trop gênant, mais je pense qu'il existe des synonymes, ou d'autres façons de l'exprimer, alors tu pourrais de tenter de varier un peu, si possible
avatar
Admls

Messages : 61
Date d'inscription : 24/02/2011
Age : 28
Localisation : LYON

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prologue

Message  Lyconide le Mar 8 Mar - 14:59

Excellent tous, ça, dès que j'ai le temps, je corrige tout ça!
Je vois que tu as la même horreur que moi des répétitions, même en essayant d'y échapper, elle s'accrochent ces sales bêtes.
avatar
Lyconide
Admin

Messages : 166
Date d'inscription : 24/02/2011
Age : 29
Localisation : ROUEN

Voir le profil de l'utilisateur http://lemondedaios.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prologue

Message  Admls le Mar 8 Mar - 16:23

oui, c'est sûr, j'en fait tt plein aussi ^^
c quand on relit qu'on s'en rend compte vraiment
avatar
Admls

Messages : 61
Date d'inscription : 24/02/2011
Age : 28
Localisation : LYON

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prologue

Message  Lyconide le Mar 8 Mar - 16:27

Le problème quand je relis mes propres écrits, j'arrive pas à remarquer des fautes énormes parce que je suis trop dedans. J'ai du le relire une bonne dizaine de fois ce texte là. C'est pour ça que c'est une bonne idée de le faire lire aux autres aussi Smile

Et puis, Dieu voit tout ^^
avatar
Lyconide
Admin

Messages : 166
Date d'inscription : 24/02/2011
Age : 29
Localisation : ROUEN

Voir le profil de l'utilisateur http://lemondedaios.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prologue

Message  Admls le Mar 8 Mar - 16:31

lol, Dieu doit être faible alors, parce que Vanessa voit tt mieux que lui pour les fautes ^^
héhé
avatar
Admls

Messages : 61
Date d'inscription : 24/02/2011
Age : 28
Localisation : LYON

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prologue

Message  phg10 le Jeu 10 Mar - 22:53

Bon j'ai mis du temps pour tout lire et vérifier des éventuelles erreurs , pour ce qui est conjugaison , j'ai vérifié sur un site spécial à chaque fois^^^

Le récipient était surmonté d'un étranges bouchon en bois, troué à son extrémité, par lequel le nourrisson pouvait boire. Mais le lait a tourné depuis longtemps et si je ne parviens pas rapidement à rejoindre le village, je ne me fais guère d'illusion (je mettrais un s mais sur internet, il y a les deux possibilités, à voir^^) sur ses chances de survit -> survie.

Soudain, un -> une silhouette se découpa dans l'horizon surchauffé et avança lentement dans sa direction. Intrigué, le garde (peut être trouver un nom à cette sorte de longue vue) saisit une sorte de longue vue qu'il porta à hauteur de ses yeux pour observer l'apparition.

un homme marchant avec difficultés ( apparement sans s ) http://fr.thefreedictionary.com/difficult%C3%A9le lien

Après plusieurs minutes (comme Aurore a dis , répétition, pourquoi pas mettre « au bout de » ou un autre synonyme^^)

de veines-> vaines

. Ai-je enfin atteins -> atteint

je reprend -> reprends

il a choisit -> choisi

non sans lancer un regard remplit -> rempli

l'inconnu avait déjà franchit -> franchi les limites du désert.

- Vous avez l'intention de le descendre ? comme Aurore ça me parait étrange^^ (je pose la question à mon père pour ça , il dit que ça se dit dans les livre fantastique ) ps : il a pas lu , je lui ai juste demandé^^

Les éphions étaient les combattant -> combattants

Mais s'étaient -> c’était également des hommes sages,

. La renommé -> renommée d'Orion

Cet enseignement est primordiale

qui veux -> veut commencer ?

, il est primordiale

Le claquement sec de la porte extérieur -> extérieure

Demanda t-il avant même de l'avoir rejoins -> rejoint.

- Qu'y y a t-il important (de si comme dit Aurore ^^)

Tandis que les élèves se levaient avec enthousiasme, trop heureux d' échapper (apparemment il y a un espace entre ‘ et échapper qu'il faut enlever^^)

. Ils virent alors qu'une flèche lui avait littéralement transpercé, (pour moi la virgule est en trop ici^^) le crâne

On dirait le cris d'un nourrisson.

Qui pouvait-être (apparement inutile d’après word^^)

il est inutiles d'effrayer

Est ce -> Est-ce que je me suis bien fais comprendre ?

il doit surement -> sûrement y avoir quelques indices à trouver

Cela ne pris -> prit pas plus de quelques secondes

Il retourna le parchemin et la -> le si tu laisse parchemin parcouru rapidement

, tu connaitra -> connaîtras le père de Lyconide.

Rien ne vaux -> vaut un ordre simple à suivre et à donner.



phg10

Messages : 18
Date d'inscription : 25/02/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prologue

Message  Lyconide le Jeu 10 Mar - 23:00

Oua, je suis sincèrement impressionné par le temps que tu as du passer à corriger tout ça! Promis, demain je rectifie toutes les erreurs que tu as trouvées! Sinon, j'espère poster le deuxième chapitre du tome 1 ce week-end, j'en ai corriger la moitié ce soir, il reste la seconde partie.
avatar
Lyconide
Admin

Messages : 166
Date d'inscription : 24/02/2011
Age : 29
Localisation : ROUEN

Voir le profil de l'utilisateur http://lemondedaios.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prologue

Message  Admls le Jeu 10 Mar - 23:27


ba, si tu corriges les mêmes fautes que moi, on va mettre du tps à tt relire 10 fois ^^

par contre, dans "c'était également des hommes sages" je suis pas du tout d'accord ! Il y a plusieurs hommes, donc "c'étaient"
avatar
Admls

Messages : 61
Date d'inscription : 24/02/2011
Age : 28
Localisation : LYON

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prologue

Message  phg10 le Jeu 10 Mar - 23:30

c'est possible^^
c'était le s' que je voulais corriger , après pour la terminaison si tu dis que c'est aient, c'est que ça doit être ça^^

phg10

Messages : 18
Date d'inscription : 25/02/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prologue

Message  Admls le Jeu 10 Mar - 23:38

phg10 a écrit:

Le récipient était surmonté d'un étranges bouchon en bois, troué à son extrémité, par lequel le nourrisson pouvait boire. Mais le lait a tourné depuis longtemps et si je ne parviens pas rapidement à rejoindre le village, je ne me fais guère d'illusion (je mettrais un s mais sur internet, il y a les deux possibilités, à voir^^) sur ses chances de survit -> survie.


moi non, pas de "s", il sert à rien, sur internet, ba ils en mettent pas forcément, puis c une illusion, pas une tonne


phg10 a écrit:
Soudain, un -> une silhouette se découpa dans l'horizon surchauffé et avança lentement dans sa direction. Intrigué, le garde (peut être trouver un nom à cette sorte de longue vue) saisit une sorte de longue vue qu'il porta à hauteur de ses yeux pour observer l'apparition.


tkt, pas besoin de nom à la longue vue, je trouve ça très bien ce que tu as mis, perso je fais pareil (puis ça fait gagner des mots), alors si on me disait de changer... non, non, je trouve justement que ça, c bien, comme ça tu imagines la longue vue que tu veux ! Moi, perso, la première qui m'est venue à l'esprit, c celle de Jack Sparrow, qui pend lamentablement, et ds le coup ça m'a fait sourire, non, laisse !
avatar
Admls

Messages : 61
Date d'inscription : 24/02/2011
Age : 28
Localisation : LYON

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prologue

Message  phg10 le Jeu 10 Mar - 23:41

je disais pas de décrire , juste de donner un nom spécial à son monde s'il le souhaites , un peu comme les noms spéciaux de ses guerriers.
Je fais une proposition^^

phg10

Messages : 18
Date d'inscription : 25/02/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prologue

Message  Lyconide le Ven 11 Mar - 9:11

[quote="Admls"]
phg10 a écrit:Moi, perso, la première qui m'est venue à l'esprit, c celle de Jack Sparrow, qui pend lamentablement, et ds le coup ça m'a fait sourire

Haha, c'est exactement ce à quoi j'ai pensé mdr.

Et, PH n'a pas tord et Aurore non plus, c'est un sujet épineux!

Le problème, c'est que si j'avais inventé un nom pour cette longue vue, j'aurais du la décrire, et même une description rapide peut devenir lourde dans le feu de l'action. Je voulais ici que les choses se déroulent le plus rapidement possible, déjà que je trouve que le texte est plutôt long pour un prologue. Et là, comme ce n'est pas trop important, j'avais pas envie de faire des recherches sur les longues vus, je l'avoue. Mais je peux le faire, si vous trouvez que ça apporterait quelque chose au récit.

Et j'ai trouvé que mettre "une sorte de longue vue", plutôt que "une longue vue", ajoutait un petit quelque chose de mystérieux, qui laisse au lecteur la possibilité d'imaginer sa propre longue vue.
avatar
Lyconide
Admin

Messages : 166
Date d'inscription : 24/02/2011
Age : 29
Localisation : ROUEN

Voir le profil de l'utilisateur http://lemondedaios.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prologue

Message  Admls le Ven 11 Mar - 9:20

oui, voilà, c justement ce qui est bien ! j'adore comme c'est là

(alala, sacré longue vue ! comme on parle d'elle !)

toi aussi tu pensais à celle de Jack Sparrow??? wouah, trop la classe ! mdr, moi, c parce que c un moment que ma soeur adore ds le film, alors elle nous l'a montré plein de fois ^^
avatar
Admls

Messages : 61
Date d'inscription : 24/02/2011
Age : 28
Localisation : LYON

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prologue

Message  Lyconide le Ven 11 Mar - 9:27

Ben, elle est tellement mythique cette scène qu'on ne peut pas ne pas y penser! ^^
avatar
Lyconide
Admin

Messages : 166
Date d'inscription : 24/02/2011
Age : 29
Localisation : ROUEN

Voir le profil de l'utilisateur http://lemondedaios.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prologue

Message  Admls le Ven 11 Mar - 9:43

alala, oui
mdr
avatar
Admls

Messages : 61
Date d'inscription : 24/02/2011
Age : 28
Localisation : LYON

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prologue

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum